12 2018 18:55       |   |   |   |  : 0661834623 || 0660063784  | 
    0661834623        

""


:

 





Mohammedia : Des salaris de centres dappels pris de cder gratuitement

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

  BBC

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 
 


? Mohammedia: Les tags, art ou vandalisme


أضف المقال إلى :
yahoo Facebook yahoo Twitter Myspace delicious Live Google

24 2012 38 : 00



Le phnomne des tags prend de lampleur et dgrade le paysage urbain.
●Les graffiteurs sont des jeunes de Mohammedia qui, leur manire, donnent libre cours leur crativit.
Les habitants de Mohammedia, notamment ceux rsidant proximit des tablissements scolaires, sont proccups par un phnomne qui prend de lampleur, nuit lesthtique de la ville et contribue la dgradation de son paysage urbain. Il sagit du manque de civisme de certains lves qui se soucient peu du tort quils causent leur ville en abusant des tags, laide datomiseurs de peinture, un peu partout sur les murs de clture des coles, des collges et des lyces.

Ce phnomne touche galement les devantures des magasins, de la gare ferroviaire ainsi que dautres infrastructures et mobilier urbain.
Ces inscriptions non autorises, qui nobissent aucune procdure sont une agression visuelle qui dgrade le paysage urbain et vhicule une autre image de Mohammedia, dplore un habitant de la ville. Les habitants ne trouvent aucune explication la prolifration de certains crits muraux qui se font au vu et au su de tout le monde, sans que leurs auteurs soient inquits ou drangs. Normalement, les graffitis ont une connotation artistique, alors que ces soi-disant dessins choquent les habitants et les visiteurs. Cet tat de choses porte atteinte lesthtique de nombreux points de la ville, affirme le membre dune association civile qui lutte pour la sensibilisation des citoyens limportance du civisme dans le dveloppement.

À ce propos, un lycen de Mohammedia affirme que tous les graffiteurs nont pas un don dartiste. Les critures mprises par certains citoyens sont pour les jeunes une faon de sexprimer et de marquer leur prsence ou plutt leur passage par quelques endroits, indique-t-il. Toutefois, les graffiteurs ou writers, responsables de ces critures, ne choisissent pas forcment le bon endroit pour sexprimer. Ils taguent parfois des biens particuliers sans se soucier des consquences de leur acte.
Jai souffert des comportements de certains lves qui continuent salir les murs et portes des maisons par des inscriptions et des graffitis utilisant des atomiseurs de peinture, souligne cet habitant de Mohammedia. Jai d repeindre trois reprises les emplacements touchs, sans rsultat. Des lettres ont t adresses aux directeurs des tablissements scolaires et aux autorits pour remdier cette situation, en vain. Selon des professionnels du domaine, certains graffitis sont des expressions de sentiments, des cris de joie ou bien des dclarations damour ou de haine.

En effet, le graffiti constitue une manifestation artistique. Nanmoins, les critures qui ciblent tous les murs de Mohammedia sont parfois offensives. La monte en puissance de ce phnomne dune manire anarchique est due labsence dune sensibilisation au niveau des tablissements scolaires, mais aussi labsence de contrles rigoureux susceptible de pnaliser ce vandalisme qui nuit limage de marque de la ville et au respect des habitants et des paysages, souligne un acteur associatif. Pour lui, les services concerns doivent mener des compagnes soutenues et ponctuelles pour mettre un terme aux abus et rendre aux rues, places, murs, tablissements scolaires et devantures des magasins leur charme. Pour certains responsables communaux, ce phnomne suscite beaucoup de dbats, notamment en labsence de textes de loi.
Une chose est certaine, les jeunes de Mohammedia ont besoin despaces o ils puissent donner libre cours leur crativit et qui canaliseraient leur nergie.

Les graffiti pour la sensibilisation

Si pour certaines personnes le tag est avant tout du vandalisme dont le but est la destruction, pour dautres il sagit dun art de vivre et dun loisir quils pratiquent dans des terrains lgaux.
Certains graffitis relvent mme de la communication pure et servent donc diffuser un message politique ou social. Dans ce cadre, plusieurs associations utilisent les graffitis, ou plutt les fresques murales, qui se distinguent des tags par le statut lgal, comme moyen de sensibilisation. Cest le cas de lassociation la Jeune chambre internationale, de section Mohammedia, qui a initi en 2011, en partenariat avec le Comit national de prvention contre les accidents de la route, une opration de sensibilisation travers des fresques murales. Pour mieux faire parvenir le message de lutte contre les accidents de la circulation, lopration, encadre par des artistes-peintres bnvoles, a runi de nombreux jeunes, dont des pensionnaires de la Socit musulmane de bienfaisance, qui ont ralis un travail remarquable, des fresques murales rivalisant dingniosit et de spontanit.

B.Abdelmajid







 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*
*
  *
*



ɿ

Ce que sera la grande mosque de Mohammedia

? Mohammedia: Les tags, art ou vandalisme

Le site de la Falaise de Mohammedia ferm au public

SM le Roi inaugure le complexe sidrurgique "Maghreb Steel" de Mohammedia

SM le Roi lance Mohammedia le projet d'habitat social "Bayti Sakane"

Mohammedia: Les infrastructures sanitaires ne sont pas prtes pour le Ramed

Mohammedia LAssociation Ahdane parraine une centaine dorphelins

la Commune Urbaine de Mohammedia :communique de presse

Mohammedia - La scurit des consommateurs en danger

? Mohammedia: Les tags, art ou vandalisme

Mohammedia: Les infrastructures sanitaires ne sont pas prtes pour le Ramed

Mohammedia: La plage des Sablettes a besoin dune meilleure gestion

Mohammedia: La SMC prsente le premier ouvrage marocain sur le cancer

Mohammedia: Le courant passe nouveau entre Lydec et la commune





 
 

7



 
Cuisine